assiette 3

 

 

Le dimanche, c’est le seul jour de la semaine où toute la famille déjeune ensemble, alors j’essaie toujours de cuisiner quelque chose d’un peu élaboré. Le problème, c’est qu’il faut que ça plaise à tout le monde, et ça, ce n’est pas toujours évident : entre Gremlinette qui a du mal à s’alimenter, Gremlin qui fait semblant de ne rien aimer et Lolita qui n’aime pas sortir des sentiers battus, je me retrouve assez souvent à faire une viande rôtie et une purée histoire de mettre tout le monde d’accord.

 

Vendredi dernier, quand j’ai récupéré Gremlin chez sa nounou, il m’a annoncé qu’il voulait rester chez elle, car elle avait fait des lasagnes et qu’il aimait trop ça. J’ai sauté sur l’idée et promis d’en faire pour le déjeuner dominical (super, plus besoin de me creuser les méninges pendant des heures pour trouver une idée de menu). Je n’ai pas la prétention de cuisiner les vraies lasagnes comme les Mammas italiennes, j’ai adapté la recette à ma sauce (c'est le cas de le dire), d’où le nom.

 

Les proportions permettent de remplir un plat qui fait environ 40x20. Je pense que ça doit nourrir facilement 4 adultes.

 

Pour la sauce bolyonnaise

  • 2 tranches de jambon cuit
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1 petite boîte de concentré de tomates
  • 1 boîte de chair de tomates
  • 700 grammes de bœuf haché
  • 125 gr de lardons fumés
  • Environ 40 cl de bon vin rouge (un vin assez corsé)
  • Une cuillère à soupe de sucre
  • Sel, poivre, herbes
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

 

Pour la béchamel

  • 50 cl de lait entier (on peut tout à fait utiliser du lait demi écrémé ou écrémé, mais quitte à manger un plat qui n’est pas léger, autant lui donner un maximum de goût)
  • 60 gr de beurre demi sel
  • 3 bonnes cuillères à soupe de farine
  • Sel, poivre
  • Du fromage râpé (Comté pour moi, mais Gruyère, Beaufort, Emmental, Abondance font également l’affaire)

 

Commencer par hacher assez grossièrement au mixer l’oignon, le jambon, les lardons et les gousses d’ail. Faire revenir le mélange dans l’huile d’olive quelques minutes à feu moyen.

 

oignon jambon

 

Ajouter ensuite la carotte coupée en petits dés, faire revenir quelques minutes, puis ajouter la viande hachée. Faire revenir le tout en mélangeant régulièrement pour éviter que la viande ne fasse des paquets. Lorsqu’elle est cuite, verser le vin et porter à ébullition.

 

avec le boeuf 2

Ajouter ensuite le concentré de tomates, la chair de tomates et de l’eau (en général, je remplis la boîte de chair de tomates pour rincer, ça fait une bonne mesure je trouve).

Ajouter du poivre, un peu d’herbes de Provence (je mets un peu de sel aux herbes du Roussillon), cadeau gourmand de Denise pour Noël, et c’est parfait), une bonne cuillère à soupe de sucre, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter à feu doux au moins une heure.

avec le vin

sel aromatisé

 

Pendant que ça glougloute délicatement dans la marmite on peut préparer la béchamel.

 

Dans une marmite à fond épais, faire fondre le beurre, ajouter la farine et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte. Couper le feu et laisser reposer une dizaine de minutes.

 

Remettre ensuite sur feu doux, ajouter le lait d’un coup et mélanger doucement avec un fouet jusqu’à ce que ça épaississe. La texture est une question de goût, lorsque la béchamel a la consistance que l’on aime, couper le feu, après avoir ajouté du sel et du poivre. Le mieux est de goûter et de corriger l’assaisonnement au fur et à mesure.

 

Préchauffer le four à 170°C

Dans un plat rectangulaire (ou carré), mettre une louche de sauce bolyonnaise (ça évitera à la première couche de lasagnes de coller au fond du plat), étaler, et recouvrir de plaques de lasagnes. Mettre ensuite une bonne couche de sauce bolyonnaise, puis un peu de béchamel.

dressage 1

dressage 5

Alterner les couches jusqu’en haut du plat, en terminant par une couche de béchamel, qu’on recouvre généreusement de fromage râpé (alors oui, c’est calorique, mais c’est comme ça que c’est bon, et puis c’est un plat du dimanche, on a le droit de se faire plaisir). 

 

prêt pour le four 2

Mettre au four à 170°C pendant une demi-heure, puis baisser la chaleur à 150°C et laisser encore cuire une demi-heure. Si le dessus roussit trop vite, on recouvre d’alu.

 

assiette 2

Ce plat est très pratique quand on a des invités : on peut carrément le préparer la veille et le réchauffer tout doucement au four (100°C pendant 40 minutes, recouvert de papier alu) le jour venu. Les lasagnes se tiendront mieux lors du découpage et seront confites par la double cuisson.

 

On sert bien chaud, et on accompagne d’un vin rouge bien corsé (j’ai un faible pour le Cahors).

 

Plat entamé 3Finalement, il n'en reste pas tant que ça...